Coucou les Croqueurs de môts,  voici à la barre du navire pour ce défi 212, Lénaïg

Alors, pour le défi du lundi 19 novembre, elle nous présente deux photos de Street Art,

ou Art de la rue, dont nous pourrons disposer à notre guise, ou en choisir une autre,

ou ne pas mettre d’image du tout MAIS le défi va consister à écrire une petite histoire

en y incluant au moins l’une des propositions suivantes :

  • un regard bizarre,
  • les murs ont de grandes oreilles,
  • la chance me sourit.

Pour le jeudi 15 novembre en poésie :
les joies de la découverte,

pour le jeudi 22 novembre :
la saveur de l’instant présent,

ou thèmes libres bien sûr.

 

Le Môt de Dômi

L’art street c’est tout un art

Il aide à cacher la misère

tout en donnant un peu de lumière

à ceux qui trop souvent vivent dans l’obscurité.

Aujourd’hui nous sommes tous concernés par la street culture

et le street-art en fait plus que partie.

Que l’inspiration soit avec nous 🙂

Bises amirales à toutes et tous

et à très vite.

Dômi

 

 

 

15 commentaires

  1. Quand le street art camoufle de jolie façon on ne dit pas non, du bête tag ou graffiti par contre ! Programmé pour lundi… bonne nuit la compagnie des moussaillons ! JB

  2. Il y a de quoi faire , la barre est haute 😎
    Bonne journée

  3. Merci Dômi pour le rappel de ces consignes. Hélène nous avait fait un billet hier soir.
    Bises et bon mardi

  4. Les Cabardouche sont amateurs de cet art de rue (dans les limites fixées par Jill Bill). Ils seront là lundi 19 novembre. Bonne journée à Domi et à tous les Croqueurs.

  5. …. et je me suis laissée tenter par les deux jeudis/poésie 😉

  6. si internet ne fait pas la gréve…comme ce matin !

  7. Je ne garantis rien pour lundi j’ai une semaine chargée et le week – end itou ., mais je vais essayer
    Bonne soirée Domi
    Bisous

  8. belle imagination de Lenaïg … je vois pour lundi ; bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.