Honoré, mon bonhomme…

Mon « Valentin », tu n’es pas un saint
Tu me trompes, si je ne me trompe,
Avec l’ardente Charlotte Ofrèze
La fille de notre boulanger
Cette « sucette »aux miches généreuses,
Au clin d’oeil assassin…
(Tu le fais sur chaussettes
Mais tout s’entend mon vieux, dans la vie…)
Comment rivaliser, hein,
Moi, plate comme une faluche !

Je ferme les yeux, en bonne pâte,
Epi mon coeur et ma porte un jour aussi !!
Méfie-toi de ta mie… plus en velours !
Ah me rouler dans la farine
Tu en resteras baba ô homme,
A te tirer les cheveux !!
Là tu vas réfléchir

Ce 14, fais-moi plaisir, sois plein de gratitude,
Ne rentre pas les mains vides
Avec de l’ordinaire, des bonbons,
Ou ta tarte de bonne femme
T’enverra sur les roses, sans retard, mon chou !!

Ô surprise !! Un vison bel et bien
Ou une suite tropézienne, vais-je attendre… !
Oublie le Paris-Brest
Comme chaque année, mon pauvre Honoré !

A la rigueur, le Mont Blanc,
Ou la Forêt Noire
Mais pas avec ta mère, comme toujours
Sous prétexte qu’elle fait mieux les pets de nonne !

Fauché je t’entends déjà me dire :
« Un p’tit cinéma à deux mon amour ? »
Et après hein, fast-food et une passe au formule 1 !!!
Faut-il aimer avec un grand M
Pour porter cornes et fausse fourrure !

Hélène, ta trop bonne poire…

Jill Bill 

 

13 commentaires

  1. Bon un ménage à trois, c’est « beau » au théâtre, sinon…. 👿

  2. La pauvre … elle ferait mieux de refaire sa vie ailleurs !

  3. Cette bonne poire ne l’est pas tant que ça, elle sait négocier l’infidélité de son mari et le faire chanter ! Cela marchera-t-il ? Aura-t-elle le vison qu’elle espère, cette cruelle Hélène qui s’en fiche des charmantes petites bêtes massacrées pour lui faire un manteau ? Heureusement que l’amertume des mots pour moi disparaît pour faire place à la bonne odeur du fournil du boulanger-pâtissier et un beau défilé de gâteaux stars !
    😀

  4. Il est prévenu Valentin la porte et le coeur peuvent se fermer aussi si Valentin ne s’amende pas .

  5. L’amour est aveugle ma bonne dame 🙂 …moi j’adore la patisserie alors un St honoré pourquoi pas !

  6. Je crois deviner qui a écrit cette lettre. Bravo pour les jeux de mots sur un même thème

  7. Largue le ma pauvre dame te mérite!

  8. Je pleure à chaudes larmes …. 🙁 😛 (Non point sur les malheurs de cette pauvre pomme d’Hélène, mais à cause de la piqure dans l’oeil qui me fait un mal de chien…. Je n’y vois que d’un oeil )….

    Entièrement d’accord avec Lenaïg … mais qd l’amour n’est plus au RV …. des liens étranges, des liens de fer … se tissent entre les protagonistes qui, finalement, y trouvent leur compte dans cette drôle de relation perverse.

    Merci bcp pour cette étude de moeurs pas ordinaire qui laisse qd même un goût amer… on rit jaune !
    Bravo !

    Bisous

  9. Après tout, mieux vaut en rire !

  10. Il faudra fêter la Saint-Valentin à trois, hélas ! Comment va-t-il jouer la comédie !!!

  11. le M a trois jambes…

  12. Le v’là dans le pétrin le pauvre homme 😉

  13. souriresssss … il ne m’a pas fallu lire trop de lignes pour te deviner à travers ton écriture à l’humour salvateur bravo et bises

Répondre à Jeanne Fadosi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.