Bien chers commerçants, des petites boutiques et des grands magasins, non moins chers fleuristes et restaurateurs,

je viens sans retard et sans plus réfléchir vous faire savoir que je n’aurai qu’un mot : tintin ! Je vous aime mais de loin !

Je vous aime pour vos vitrines aux petits coussins de velours rouge en forme de coeur, vos menus aphrodisiaques et recettes coquines, vos sous-vêtements féminins affriolants, débauche de dentelle et de plumes, vos caleçons, slips, chaussettes, que sais-je encore, pour homme aux motifs ahurissants et autres surprises et sucettes destinées à prouver son ardente flamme à sa moitié, toute une panoplie qui nous fait doucement ricaner, ma bonne amie et moi aux cheveux gris et blancs (c’est comme les draps de soie, nous n’en voudrions pas, trop chauds et trop glissants, nous l’imaginons même si nous ne les avons pas testés) ! Alors n’attendez pas que nous vous fassions le plaisir de céder à vos tentations, vous n’aurez que notre gratitude pour l’amusement que vous nous apportez. 

Des huîtres à l’orange et au piment ? Elles doivent se retourner, les huîtres, dans leurs coquilles, d’être dénaturées ainsi. Du foie gras poêlé aux pépites de Spéculoos sur un lit de compote à la rhubarbe au poivre Sichuan accompagné d’un sirop de vin de fraise ? Ah, on voyage dans cet intitulé, du Sud Ouest à la Chine en passant par la Belgique et Plougastel Daoulas !

Le foie gras, c’est une question de point de vue et de tradition que nous ne partageons pas : nous, nous sommes pour laisser grandir canards et oies sans contrainte et en liberté, même si nous ne sommes pas végétariens et que nous aimons bien la volaille dans nos assiettes). Les biscuits Spéculoos, nous les apprécions avec le petit café serré des bistrots parfois, le poivre noir du moulin est ce que nous avons sur l’étagère, quand nous aurons terminé le pot, peut-être on prendra celui du Sichuan, très à la mode mais dont un grain anesthésie la bouche à ce que nous avons lu), alors méfiance ! Bah, pourvu que les contrebandiers traqueurs de cornes de rhinocéros et autres fabricants de poudre aux pouvoirs magiques soient neutralisés, laissons les amateurs de gingembre croire autant à la vertu virilisante de cette plante qu’à celle avérée d’atout pour la santé. 

Signé : un vieux grigou très près de ses sous (et heureusement sinon, il se retrouverait à la rue car, sous le clin d’oeil de cette lettre se cache la dure vie des retraités).

PS : la St Valentin, ce sera entre nous, ma bonne amie et moi, je lui réserve toujours une rose joufflue de mon jardin, qui ne sera pas forcément rouge, ce sera juste la plus belle et elle m’offrira sa délicieuse tarte aux pommes (enfin je l’espère !). ce n’est pas plus compliqué mais me voilà sentimental et je m’arrête avant d’être ridicule. 

Lénaïg

18 commentaires

  1. Ouvrir le portefeuille ou pas ce 14… Même si la pub et vitrine nous matraquent… c’est consommer plus encore ce jour-là, bon pour le commerce, pas pour le gilet jaune 😉 et la planète !

  2. Un vieux grigou qui a du coeur, et c’est cela le principal ! Il est vrai que cette St-Valentin est une fête commerciale.

  3. Tout à fait d’accord avec toi vieux grigou.

  4. Il a bien raison ce vieux grigou , la surconsommation sur commande ce n’est pas le top .

  5. On sent que ce vieux grigou, s’il ne cède pas aux sirènes commerciales, est néanmoins bien au courant de tout ce qui se fait, dans l’air du temps ou dans la tradition. Et s’il est taiseux dans la vie, il est très bavard par écrit. Je me suis amusée à recenser les mots imposés, je constate qu’il s’est emmêlé : il a oublié de mettre certains mots en gras et il en ajoute un qui n’y était pas. Et aussi que le mot nonne ne l’a pas du tout inspiré 🙂 !

  6. 😛 Vieux grigou ? un peu certes mais quand on on a les cheveux blancs et une petite retraite …on peu le comprendre:-) à travers ce refus commercial de la fête il y a de l’amour quand m^me me semble t-il

  7. il n’as pas tort ce bon Monsieur mais il pourrait quand même se fendre d’un boquet complet une fois!

  8. Moi il me plait ce vieux grincheux…il n’a pas tort
    Il doit regretter sa jeunesse et être un peu amer et jaloux des jeunes.
    Voudrais bien..mais j.peux point!

  9. Un plaidoyer pour la vie, la simplicité et l’authenticité des choses…

  10. Ah bien d’accord avec vieux grigou !
    Petite retraite aussi qui ne s’en laisse pas conter non plus ! Non mais !

    Comme si ces fêtes programmées, institutionnalisées et quasi obligatoires – sinon on se sent un rien radin – allaient nous pourrir la vie !

    Détournement total de ces fêtes dites « saintes » qui sont bien loin de l’être…. Le Commerce s’empare du Religieux pour son plus grand profit…

    Chaque chose à sa place !

    Merci vieux grigou

    Bisous

  11. Tu n’as pas tord vieux grigou !!!

  12. la St valentin ne sera un attrape coquin, na!

  13. Je ne le crois pas grigou cet homme.
    Il n’y a pas besoin de faire bombance ce jour là pour prouver son amour.

  14. une lettre très amusante et qui termine avec beaucoup de tendresse. A Jardiland, l’ancien fleuriste n’aimait pas la Saint VAlentin car pour lui, les fleurs et plantes étaient maltraitées. Mon Valentin ne m’offre pas de fleurs, il ne sait pas… mais un bon bisou et je fais un bon petit repas fait maison. Bises et merci

  15. A chaque jour sa fête

    Jamais désuète

    Celle de Noël

    Restera éternelle

    Celle de l’amour

    Rime avec toujours

    Celle de Pâques

    Trop d’oeufs me rendent patraque

    Celle de la Pentecôte

    En France a perdu la cote

    La fête des pères, tellement moins chère

    Que la fête des mères paroles de pères

    Puis la fête des Grands-Mères

    A quand celle des belles-mères

    Et quoi encore disent les Grands-Pères

    A quand celle des beaux-pères

    Puis arrivera Haloween

    Juste pour faire “in”

    Tout ceci finit

    Par nous compliquer la vie

    Chaque jour moi j’ai le coeur en fête

    Et j’en prendrais bien à perpète

    -dimdamdom-

  16. On peut trouver d’autres façons et d’autres moments pour se montrer qu’on s’aime. J’aime bien ce coup de g… pardon La rose de ton jardin, pas toujours garanti même en Bretagne en cette saison mais je suis sûre qu’il y a déjà d’autres fleurs …

Répondre à Eglantine Lilas Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.