Pour cette quinzaine, (défi 252), c’est ZaZa qui reprend la barre de la galère !

Comme second Z de la liste , elle aurait dû prendre la suite de JaZZy…

J’en ai décidé autrement en venant m’’intercaler entre les deux Z.

Pour cette quinzaine, celle du Défi n° 252, je vous propose :

Pour le 27 mai 2021 – 1er jeudi en poésie – « Mariages en Mai »

– « Quelques dictons pour illustrer ce thème : ** Mariages de mai ne fleurissent jamais **,

ou encore : ** Si le dicton dit vrai, méchante femme s’épouse en mai. ** 😹 »

Pour le 31 mai 2021 et le défi N° 252,

Je souhaite, à partir de la liste de mots composés ci-dessous :

– Boîte à musique

– Brosse à dents

– Chambre à coucher

– Couteau à huîtres

– Cuillère à soupe

– Fer à repasser

– Lampe à huile

– Machine à laver

– Moulin à café

– Salle à manger

– Stylo à bille

– Vernis à ongles

Vous voir choisir deux noms communs pour obtenir un nouveau nom composé fantaisiste

et de m’en donner la définition, tout aussi fantaisiste.

Une, deux propositions, voire plus, seront appréciées !

Exemple :

Cuillère à gazon.

La cuillère à gazon permet de ramasser le gazon qui a été coupé.

Petite précision, suite à la question posée par Jeanne FADOSI en commentaire :

Le mot composé = (2 deux noms communs liés par la préposition à)

Le but du jeu : extraire deux noms communs de la liste ci-dessus :

et les lier avec la préposition » « à ».

Exemple à partir de la liste :

Cuillère à coucher : et me donner une définition fantaisiste.

Pour le 03 juin 2021 – 2ème jeudi en poésie – 🙄

« Juin »

 

Le Môt de Dômi

** Si le dicton dit vrai, méchante femme s’épouse en mai. ** 😹 »

Je me suis mariée le 23 mai 1981 …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9 commentaires

  1. Lundi/défi 31 mis en boîte…. merci Zaza… belle inspiration les Croqueurs, bises, JB

  2. Mais bonne épouse un 23 du mois s’épouse. Je me suis mariée un 23 mais du mois de juin.

  3. Coucou Dômi…
    Il faut tout te même que je te raconte.
    Durant toute ma vie professionnelle, j’ai été qualifiée de Miss Boulette !
    Dans ce registre, j’étais la reine, surtout dans mon open space, au téléphone avec des fournisseurs.
    J’ai toujours eu le chic, de me mettre dans des situations impossibles, déclenchant chez mes collègues des éclats de rire.
    Interloquée bien souvent par ces réactions, je réalisais après coup la boulette du jour !
    La plus remarquable fut un entretien houleux avec l’assistante du directeur des bagages de marque DELSEY. (et VISA plus précieusement), dont le nom de famille était de Suza.
    Nous avions approvisionné pour une promotion dans nos hypermarchés CONTINENT, la fameuse valise VISA avec laquelle notre clientèle rencontrait des soucis de fermeture, et générant ainsi des retours importants en magasin.
    Verte de rage, et imposant à ce fournisseur la reprise de nos stocks, mon argument massue, fut celui-ci :
    « Madame de Suza, eu égard le chiffre d’affaire réalisé avec votre entreprise, il est hors de question que nous essuyons un tel échec commercial. C’est tout de même un comble d’être le NR 1 de vente de bagages rigides en France, et de nous avoir livré des valises en carton ! Vous devez nous reprendre ces retours et invendus…  »
    Ah, j’en ai entendu parler longtemps des valises en carton de Madame de Suza….
    Bises et bon mardi.

  4. Vrais dictons existants ou faux dictons inventés?

  5. Voici mon lien d’article qui parait le 3 juin en 3 en 1…
    https://envie2.be/croqueurs-de-mot…mi-mene-par-zaza/
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.