Bonsoir les croqueurs !

 

J’espère que vous allez bien sans trop de glagla …

Merci à Lilou pour sa quinzaine de commandement, j’espère que vous avez apprécié son dévouement, malgré la « rupture » annoncée .

  Les passerelles de la coquille  me semblent encore suspendues très haut ….vais-je réussir à remonter à bord ?

Néon n’émet plus la moindre luminosité envers les mots trop occupé à éclairer ma lanterne sur des lignes de « jours » sans fin….

Francine lancera demain le défi n°97 depuis son blog :http://unsoirbleu.over-blog.com ,

rendez vous là bas au point du jour !

 

Portez vous bien aux sports d’hiver vacanciers ou non et  ‘tention aux avalanches y compris en Ile de France !

A…. j’sais pas quand mais bien amicalement ….

 

Tricôtinôjournéestropcourtes.

 

PS : PAS D’EMETTEUR POUR LES DEFIS SUIVANTS , LE COMBAT CESSERA-T-IL FAUTE DE COMBATTANT ?

8 commentaires

  1. Faute de combattants ou…faute de capitaine? Je trouve que les croqueurs sont bien méritants de continuer à jouer dans ces conditions. C’est beaucoup de travail d’organiser un défi. Bravo à toute
    la communauté (enfin, à la partie active, celle qui participe aux jeux régulièrement ou de temps en temps).

    • Bonsoir Enriqueta,

      Oui le capitaine est absent depuis plusieurs mois après trois ans de commandement sans interruption à lire tous les défis, tous les jeudis en poésie à parcourir les écrits des croqueurs également
      hors défis, à visiter les blogs des prétendants nombreux qui voulaient  entrer sur la coquille. (il y en a 76 en attente )

      Oui le capitaine laisse de côté les blogs  pour se consacrer outre à sa santé à d’autres centres d’intérêt y compris sa famille . 

      Je sais que c’est beaucoup de travail d’organiser les défis et pour cause.

      Une raison de plus pour faire tourner la corvée de pluche.

      A la demande de plusieurs croqueurs, nous n’avons finalement fait qu’une petite pause pour les défis, et j’attendais le passage vers la nouvelle plate-forme pour passer la main sans trop
      compliquer la tâche du repreneur.

       

      La place est libre, le blog général sauvegardé  les clés sont à la disposition de celui qui veut bien les prendre.

      .

      Bien sûr dans les premiers temps je resterai prête à répondre aux questions concernant le fonctionnement de la communauté s’il y en a .

       J’ai eu l’immense plaisir de partager des quantités d’amitiés grâce à cette communauté.

      Merci à Brunô de m’avoir fait confiance , il est temps pour moi de reprendre une place de matelôt en gardant mon chapô sur l’O comme c’est la tradition, avec la liberté de naviguer ou d’aller
      simplement flâner sur les quais.

       

      Cette réponse sera publiée sur le blog général, ( évitons les bruits de couloirs et les malentendus veux tu ?)

       

      Bien amicalement

       

      Tricôtinenstandby comme dit si bien Francine

       

  2. Salut à vous, Tricôtine et Enriqueta. Que le Grand Cric me croque, mais tu grognes, Enriqueta ? Si si, le capitaine est là, tous les 15 jours « il » nous annonce sur ce blog et par email qui s’y
    colle, au prochain défi !
    Et si Tricôtine ne peut en ce moment être aussi active qu’avant parce que son Néon a besoin d’être « rechargé », « il » a ses lieutenants qui prennent le relais !
    Et ses lieutenants peuvent être n’importe lequel ou n’importe laquelle d’entre nous …
    Seulement je constate tristement que ces lieutenants sont toujours les mêmes, de nouvelles « candidatures » ne se présentent pas … Toi-même, Enriqueta, tu as déjà aussi beaucoup donné.
    Alors, alors ?
    Grosses bises à vous deux.

  3. Comme je te l’ai dit chez toi, capitaine, j’accepte la barre pour le 99, étant absente avant? si cela t’intéresse tu peux m’inscrire, dans le planning 🙂

  4. Bonjour!!!
    Je suis de très près votre communauté en visitant les nombreux participants. Personnellement je ne peux m’y inscrire par manque de temps, gérant déjà mon annuaire pour les Nuls ainsi que mes trois
    blogs.
    Mais je ne peux m’empêcher d’admirer le travail fourni dans cette belle entreprise, aussi aujourd’hui j’ai été séduite par le défi 96 : rupture.
    Alors si vous me le permettez voici mon humble participation !!!
    Il arrive que la rupture ne pardonne pas car on dit que lorsque la roue pète c’est la mort sûre hihi!!!
    Je vous souhaite une excellente soirée et longue vie à votre belle communauté.
    Amicalement.
    Domi.

  5. Salut Captain’ Tu as pris ta décision, c’est toujours dur à prendre, soit. Si j’étais en retraite, je te proposerai ma candidature, je ne le suis pas et je ne peux pas.
    Mais je te propose de prendre le défi n° 98, pas de problème, mais je ne me remuerai sans doute pas autant que pour mes derniers défis, tout en allant lire tout le monde.
    Et même pour les défis d’après, je peux fournir des idées.
    Gros bizzzouxxxxx, ma « Tricôt », ne nous en faisons donc pas, tout continuera, tu vas voir cela.

  6. Bonsoir à toi, chère Tricôtine,
    Lorsque je t’ai proposé de m’accueillir sur la coquille, il m’avait semblé comprendre que lancer un défi impliquait, pour celui qui le faisait, un certain investissement, qu’il « prenait la barre ».
    Alors,j’ai du mal à m’expliquer en quoi « l’absence » du capitaine peut poser problème.
    Et puis, compte tenu de ta lettre de quinzaine, avec un ton toujours bien personnel, plein d’attention, j’ai du mal à croire au vaisseau fantôme !
    Et pis (version p’tits bouts), je DEFIE quiconque de gérer une communauté de plus de 500 blogs ! Et je crois qu’il ne faut pas oublier deux toutes petites dimensions : l’écriture doit rester soit
    un souffle soit un jeu, sûrement pas une obligation, et sur les 500, il y a forcément des blogs qui répondent aux défis.
    Allez, chère capitaine, Internet et le blog ne sont pas l’unique fenêtre ouverte à la vie et ta coquille m’a permis de créer de vrais liens.
    Grand sourire du renard ? Euh, non, du petit âne

  7. Mon Jeudi en poésie est prêt sur mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.