Père NOËL
Je ne crois pas que tu existes mais on te voue un culte bien plus ardent qu’à tous les dieux et
saints priés sur la Terre, alors je te prie pour ma part de déguerpir, toi et ton convoi de rennes,
de lutins, de sapins, guirlandes et surtout remporte les cadeaux, surtout ceux qui sont plus
achats qu’amour.
On dit la magie de NOEL; moi, ça me pollue mon atmosphère . L’ordure envahit les rues; le
chien est mieux traité que l’humain; quoi que…. je ne voudrais pas être au bout d’une laisse. Je
préfère lire le récit du Millénium 1
Quand je vivais sous les palmiers au Maroc, je regrettais l’ambiance de NOËL mais
aujourd’hui que je suis seule, encore plus qu’avant, l’esprit NOËL deux mois avant la date me
dégoûte. Je me dis qu’après cette période difficile pour les commerçants, c’est bien pour eux.
Mais je me replie sur mon calendrier de l’avent chrétien , ma crèche les textes bibliques de
l’Avent. Mais je ne peux complètement éviter la ville, les illuminations, la musique, la radio,
la télé qui parlent de ce qu’on va manger, acheter. Alors excuse-moi,PÈRE NOËL, si je
demande de partir ou de ramener les petits jésus de couleur pastel, les santons traditionnels et
le papier que mon père utilisait pour le toit de la crèche. Mais où est l’esprit de NOEL dans
ce pays après la perte de la valeur de nos origines? Il me faudrait un attrape-rêves pour vendre
mes livres, gagner assez d’argent pour fuir ailleurs quand je veux.
Un café, garçon, au zinc parisien, sans Père NOEL. Des haricots sous le coton mouillé. La vie
qui pousse comme le divin qui est né dans une crèche. Des bulles plutôt que du petrichor:
fêter la vie que je mène malgré NOEL. Des souvenirs et la surprise d’un bon moment de
lecture
Adieu PERE NOEL

Laura Vanel Coytte 

7 commentaires

  1. Ca fait réfléchir sur les vraies valeurs de la fête de Noël…

  2. Mais où s’est donc barré l’esprit de Noël… ???

  3. je sens ton amertume ; nous changeons d’époque et nos traditions chrétiennes s’essoufflent ; le père Noël rassemble toutes les religions et le commerce bien sûr.
    L’esprit de Noël c’est à nous de le faire aussi à notre mesure ; je crois que nos dogmes un moment ont été inhumains ; (ma mère épousant un divorcé devenait digne de l’enfer, et oui, interdiction de communier..)
    Ton texte mérite d’être lu et réfléchi. Bises et merci.

  4. Oui, l’esprit de Noël est loin d’être ce qu’il était, en effet !!! Nostalgie …

  5. Le côté religieux et spirituel de Noël disparaît petit à petit hélas pour laisser la place à l’esprit de consommation . On ne peut que le regretter

  6. un peu blasée cette lettre mais bon c’est Noël

  7. Jill bill: un des fondements de notre civilisation qu’on croit ou pas

    Andrée: si Amertume,
    selon le Robert:
    Sentiment durable de tristesse mêlée de rancœur, lié à une humiliation, une déception, une injustice du sort.
    je parlerais plutôt de colère
    Colette et Fanfan: chacun peut le faire pour soi
    comme moi
    Marie: si
    blasé selon le Robert
    Dont les sensations, les émotions sont émoussées, qui n’éprouve plus de plaisir à rien
    ce n’est pas mo cas

Répondre à ZAZA Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.