De moussaillon à Capitaine, il n’y a qu’un pas !

Embauchée par Fanfan, la voilà promue par Dômi !!!

 Défi 215 :

Pour lundi 28 janvier:

“Qui suis-je ?”

Écrivez une phrase qui parle de vous, sans vous décrire, mais à travers laquelle,

ceux qui vous connaissent, à coup sûr vous reconnaîtront,

(pas de nom, pas d’âge, pas de lieu d’habitation…), exemple Domî pourrait écrire :

“Croqueuse de mots tout en étant Amiral, je tiens bon la vague grâce à mes moussaillons”

Pour les jeudis poésies :

le premier, une poésie que vous aimez et que vous pouvez écrire de tête

Le second, une poésie qui évoque un de vos objets préférés

Le Môt de Dômi

Super ABC,  voilà un défi pratique pour ceux qui courent derrière le temps

comme moi par exemple, quoique je suis contente d’avoir pu visiter tout le monde

pour le défi de Fanfan et je ne regrette pas, je me suis bien amusée à vous lire.

Pour ceux qui sont un peu durs de comprenure (heu ça ne se dit pas … ben je m’en fiche)

Annick demande de nous décrire sous le ton de la devinette, c’est ça hein Capitaine.

Et bien au boulôt maintenant … plus vite, plus vite j’ai dit 😛

Quant à moi, je file voilà que ….

Les vacances sont terminées . On redémarre sur les chapeaux de roue …

Pour cette quinzaine, j’ai  demandé à Fanfan de prendre la barre   pour le défi N°214

Alors,  venez vous asseoir sur le pont afin qu’elle nous dicte le devoir à rendre lundi prochain  :

Pas d’excuse: s’il pleut mettez vos cirés, s’il vente accrochez-vous au mât,

s’il neige mettez vos bonnets et ouvrez vos oreilles .

Tout matelot qui se révolte finira  dans la cale avec les rats (ça rigole pas  😆 ) .

Voici la consigne  :

Nous allons écrire une lettre pour demander un emploi (sorte de lettre de motivation) ,

en prose, en vers, en image , comme on veut. Mais il faudra convaincre le futur employeur.

Dans cette lettre, il faudra  “incorporer”, pour que la mayonnaise tienne,  des titres de chansons .

Elle a choisi Aznavour (Si on déteste on peut choisir des titres d’un chanteur qui nous convient )

. Voici les titres (à utiliser dans n’importe quel ordre )

– Il faut savoir ; la bohème ; non, je n’ai rien oublié ;hier encore ; les plaisirs démodés ;

je m’voyais déjà ; comme ils disent;tu t’laisses aller; viens pleurer au creux de mon épaule ; la mamma.

 Et pour les jeudis en poésie :

(chanson ou poème ) sur l’hiver ,le froid, le feu … .

Bon courage .

Le Môt de Dômi

Heu, je peux poser une question

sans finir dans la cale avec les rats,

cela dit, j’y rencontrerai Mère Grand et son alcoolique …. heu non son acolyte Jill Bill

… Voilà ma question, faut-il incorporer “pour que la mayonnaise tienne” 🙄

Bon c’est pas tout , c’est l’heure de l’apéro, je file

Tchin tchin et au plaisir de vous lire les moussaillons

Bises amirales

Dômi.

 

 

 

Ohé Mâtelôt !!!

Le Père Noël est distrait

Il a oublié le mot “lait” et pas le “mollet”

comme me le font remarquer si drôlement les Cabardouche:)

Alors si vous n’avez pas encore envoyé votre lettre

je vous invite à le rajouter et pour ceux qui l’ont envoyée

ils peuvent envoyer une phrase en plus et  dire

à quel endroit du texte il faut l’insérer 😉

Pardonnez ce vieux monsieur, il a tant de choses à penser

mais cela n’empêche, qu’il adore vous faire plaisir.

Bises.

Oh Ooh Oooh les Croqueurs de Môts!!!

J’ai bien reçu vos jolis mots

Maintenant vous avez du boulot

Pour m’écrire une belle lettre

Que vous déposerez dans ma boîte aux lettres

A l’adresse suivante

Rue des Etoiles Filantes

Paradis Cedex

Ou par Télétex

blog.apln@gmail.com

Je vous donne jusque dimanche prochain

Pour m’envoyer vos lettres.

Je les publierai ici le lundi 17 décembre.

J’installerai un module de votes,

vous aurez jusqu’au second jeudi poésie pour voter

On ne publie rien sur son blog avant le résultat des votes

Et on ne divulgue pas le numéro de sa lettre à son entourage

Ce serait gâcher du plaisir.

Voici maintenant sans tarder la récolte de vos mots :

clé – pantalon – lumière – famille – croqueur – feu – opium –

paysage – chaussette – étoile – concocter – croire – casquette

et j’ajoute le mien qui sera –crotte

Oups voilà les Cabardouche qui arrivent tout essoufflés

pour apporter un mot, celui-là je ne peux pas l’ignorer.

Alors voici ce mot à la mode Cabardouche – pumpernickel

(pain de seigle en allemand)

Bises amirales

-Dômi-

Ohé Mâtelôts,

Noël est à notre porte,

Pour ce défi 214, je me propose de prendre la barre.

Si vous me le permettez, pour cette occasion

Je change un peu les règles.

Beaucoup ici, se souviennent de l’Annuaire pour les Nuls

Où j’organisais à la période de Noël un petit concours.

Pour les nouveaux venus je vous explique.

Il s’agissait d’écrire une lettre au Père Noël

Avec des mots imposés.

Je propose donc que lundi vous veniez ici proposer un mot.

Jeudi à la place du poème habituel, je vous donnerai la liste

Et avant le lundi suivant vous composerez une lettre au Père Noël

Que vous m’enverrez en privé sur l’adresse suivante : blog.apln@gmail.com

Il ne faudra pas la publier sur votre blog, ne la dévoiler à personne

Car j’ouvrirai un tableau de votes après les avoir publiées

Ici sans votre signature.

Les votes seront ouverts au public, on ne votera pas pour soi même

Je compte sur vous pour que cela se passe en toute sérénité.

Au terme des votes, il y aura une récompense pour la plus belle lettre.

Alors … partants ???

 

À tous les matelots des Croqueurs de Mots.

Étant à la barre, pour cette quinzaine

Colette nous propose en toute simplicité

ce quatrain :

Novembre a ses charmes

Novembre a ses larmes

Son décor fait rêver

Son refrain fait pleurer

Pour le lundi 3 décembre, vous le complétez

ou vous l’introduisez dans un texte comme cela vous convient.

Pour les jeudis poésie, le 29 novembre : Beauté de la nature.

Pour le jeudi 6 décembre : Dépouillement de la nature.

Publications libres si vous préférez.

Bonne quinzaine !

Le Môt de Dômi

Source d’inspiration de nombreux poètes,

l’automne est perçu comme le temps du bonheur tranquille

et de la mélancolie créatrice mais aussi

comme un moment propice à l’ennui et à la tristesse…

Alors faisons en sorte de l’égayer en toute simplicité …

Bises amirales.

Dômi.

 

 

 

 

Coucou les Croqueurs de môts,  voici à la barre du navire pour ce défi 212, Lénaïg

Alors, pour le défi du lundi 19 novembre, elle nous présente deux photos de Street Art,

ou Art de la rue, dont nous pourrons disposer à notre guise, ou en choisir une autre,

ou ne pas mettre d’image du tout MAIS le défi va consister à écrire une petite histoire

en y incluant au moins l’une des propositions suivantes :

  • un regard bizarre,
  • les murs ont de grandes oreilles,
  • la chance me sourit.

Pour le jeudi 15 novembre en poésie :
les joies de la découverte,

pour le jeudi 22 novembre :
la saveur de l’instant présent,

ou thèmes libres bien sûr.

 

Le Môt de Dômi

L’art street c’est tout un art

Il aide à cacher la misère

tout en donnant un peu de lumière

à ceux qui trop souvent vivent dans l’obscurité.

Aujourd’hui nous sommes tous concernés par la street culture

et le street-art en fait plus que partie.

Que l’inspiration soit avec nous 🙂

Bises amirales à toutes et tous

et à très vite.

Dômi

 

 

 

Ohé du bateau…

Cette quinzaine le navire touche terre avec Josette qui pour ce défi 211 sort de sa cachette …

car vous avez reçu une invitation à un vernissage, avec un ami …

Ravie ou outrée vous partagez vos impressions devant les premières œuvres exposées …

et mieux si vous insérez 2 expressions contenant le nom d’un animal !

Pour le premier jeudi poésie je suggère le thème d’une porte, toutes les portes sont possibles…

et pour le second celui d’une fenêtre quelle soit ouverte ou fermée !

Le Môt de Dômi

Ohé Mâtelôt, pour ce défi mené par Josette (La cachette à Josette)

Je serai encore absente car ….

Et j’oubliais vendredi mon anniversaire haha 🙂

Bon ne faites pas cette tête, je rigole c’est juste que jeudi je déménage.

Mais cette fois c’est la dernière , enfin je l’espère …

Je vais enfin pouvoir souffler et m’occuper de vous et rien que de vous.

Je vous dis donc à jeudi très tard dans la soirée puisque c’est ce jour là que je déménage.

Bonne nuit tous et que le dernier qui sort pense à fermer la porte 😉

 

 

Ohé Mâtelôts!!!

 C’est  Martine (Quai des rimes) qui prend la barre

de la goélette des Croqueurs de Môts pour cette quinzaine.

Voilà ce qu’elle nous propose …

Cette fois ci je ne vous mènerai pas en bateau et pourtant …

je vous emmène dans une île.

Si vous le voulez bien, vous me suivrez à bicyclette.

Ci-dessous deux de mes photos :

La première prise à l’Île de Noirmoutier (paradis pour les cyclistes)

devant le passage du Goix à Marée haute

La seconde prise dans une petite ville charmante.

Pour le défi du lundi 22 octobre, inspirez vous de l’une de ces deux photos

pour écrire un texte en vers ou en prose

Pour les jeudis en poésie

18 octobre : Publier un poème sur la bicyclette ou thème libre

25 octobre : Inspirez vous de la photo que vous n’aurez pas choisie pour le défi du lundi

pour écrire un court poème, haïku, tanka…. ou thème libre

 

Le Môt de Dômi

Ok Martine, si je comprends bien tu nous demandes de pédaler

Très bien, j’enfile ma tenue et je pars de ce pas m’entraîner.

Je vais partir de bon matin

Pour partir sur les chemins

Avec les copinettes

A bicyclette ….

A jeudi la joyeuse compagnie.

Bises amirales

Dômi.

 

 

Ohé Mâtelôts !!!

Voici comme promis la feuille de route

pour cette nouvelle quinzaine

de croisière sur la mer des mots

que nous propose Jeanne “fadosi”

Un petit texte en prose incluant quelques expressions (3 ou 4)

incluant* avec le mot œil ou le mot yeux, ça vous va ?

C’est juste le défi que je vous propose pour lundi 8 octobre

Pour les jeudis poésie des 4 et 11 octobre, laissez-moi réfléchir ?

champ libre à celles et ceux qui n’aiment pas trop les contraintes

et si vous souhaitez un ou des fils conducteurs,

restons dans le domaine de la vision avec, la vue et la cécité, la

lumière et l’obscurité.

*la rature, c’est juste pour éviter la répétition du mot incluant

sinon ça veut dire la même chose.

Le Môt de Dômi
Voyons, voyons ce que nous pouvons faire
Personnellement je n’y vois aucun inconvénient
Comme je vous le disais, je suis en service internet réduit
Mais je garde un oeil sur vous
Je m’occuperai donc de relayer vos participations
Merci pour votre patience à mon égard.
Bises amirales.
Dômi