Ohé Matelôts !!!

Pour ce défi 189, Quichottine nous propose … :

Il s’agit d’un sujet que Jeanne m’a incité à te proposer.

« Le sujet de cette quinzaine pourrait être « fiction ou réalité ? »

Avec un mot à caser : voyage. »

Jeanne a précisé :

« Fiction ou réalité rebondit sur la petite phrase de Dômi :

« La vie est une pièce de théâtre » en la questionnant.

Le mot voyage à caser me semble aussi une bonne idée.

Et les voyages sont aussi intérieurs. »

Comme en ce moment je manque un peu de temps,

Jeanne proposait que ce soit comme pour la dernière quinzaine :

« et pour le suivi on peut faire comme la dernière quinzaine tout le monde à la barre »

L’important est que tous ceux qui en ont envie puissent participer.

Voyage en poésie, c’est aussi un beau sujet pour les jeudi en poésie. 🙂

Merci à tous.

Quichottine.

Le Môt de Dômi

Je résume …

Défi du lundi : Fiction ou réalité ?

« La vie c’est comme une pièce de théâtre … »

Parce que ….

“Il y a dans les planches une beauté qui permet à tous,

initiés ou non, d’entrer en contact avec différents univers.”

Avec un mot à caser : Voyage

Pour les jeudi poésie Jeanne et Quichottine nous invitent au voyage.

Tout le monde est à la barre pour plus de facilité.

Voilà chers amis Croqueurs de Môts, l’année s’achève

Je vous remercie pour les bons moments passés en votre compagnie

Désolée de mon manque de suivi, mais voilà on ne choisit pas toujours.

Malgré cela, je reviens en septembre continuer cette formidable aventure.

Je vais certainement fermer quelques portes afin de me concentrer

Sur cette communauté qui m’apporte beaucoup de sérénité.

En attendant je vous dis à jeudi.

Bises amirales.

Dômi.

 

 

Pour ce défi 188 Durgalola et Jeanne Fadosi nous proposent de  rendre hommage à Henri

en partant  d’un de ses textes ou simplement d’en créer un personnel sur l’amitié en alexandrins

(chacun faisant ce qui lui est possible, pas d’obligation de rimes riches, juste comme on le sent)

Pour les jeudi poésie, c’est selon votre inspiration , en alexandrins ou pas.

Voici le texte que notre ami avait publié peu de temps avant son départ.

Je propose que pour cette quinzaine nous soyons tous à la barre !!!

Pour les Amis quelques Alexandrins !

 Pour tous ceux qui me lisent régulièrement,

 Je vous en remercie vraiment sincèrement.

 Or, aujourd’hui, aucun sujet particulier,

 Mais très simplement, un  besoin tout singulier,

 D’expliquer mon amour pour les alexandrins.

 Que j’essaie toujours de manier avec entrain,

 Pourquoi j’ai choisi ce type d’écriture ?

 J’aime cette forme de littérature.

 Ce n’est évidemment pas par facilité,

 Car elle comporte bien des difficultés.

 L’obligation de vers toujours de douze pieds,

 Puis laisser courir le stylo, sur le papier,

 Et trouver des rimes, si possible riches,

 Mais voilà qui ne supportent pas la triche.

 C’est de plus un bon exercice cérébral,

 Qui bien réussi, vous conforte le moral.

 Si la lecture rappelle un son musical,

 Alors on a gagné et c’est le principal.

 Ces quelques vers, j’espère vous feront plaisir,

 En les écrivant, c’était pour moi mon désir.

 Alors pour toutes et tous, bonne réception.

 Que la lecture ne soit pas la déception.

 

 Henri LANDA. (24 Mai 2017).

Le Môt de Dômi

Je n’ai pas grand chose à dire

si ce n’est que Henri va beaucoup nous manquer.

Il croquait les mots aussi joliment

qu’il croquait la vie.

La vie est une pièce de théâtre …

“Il y a dans les planches une beauté qui permet à tous,

initiés ou non, d’entrer en contact avec différents univers.”

Voilà le rideau est tombé,

je suis très heureuse de cette première et belle expérience,

j’espère qu’il y en aura d’autres.

Une de mes répliques était celle-ci :

« Comme c’est beau, je ne savais pas que tu savais parler si beau quand tu veux !!!

Mais toi Henri nous le savions que tu savais parler si beau 😉

Bon voyage cher ami

sur les flots du paradis.

Bises amirales.

Dômi.

Pour ce défi 186 voici Lénaïg à la barre.

Voici ce qu’elle nous propose …

La tête ailleurs !

Alors, brodons, glosons sur cette expression, en prose ou en vers,

chacun à sa façon et découvrons nos pages respectives lundi 15 mai.

Pour les jeudis en poésie, le premier -dès cette semaine- le 11 mai,

le suivant le 18 mai, bien sûr chacun sera libre d’écrire ou de choisir le poème qu’il veut,

ou encore de s’appuyer sur les deux mots : ici et ailleurs.

Pour se donner de l’inspiration, ou simplement pour se divertir,

quelques illustrations légendées ci-dessous.

On pourra, si on le souhaite, en choisir une, ou en choisir d’autres,

ou ne pas illustrer sa page.

La girafe

La jeune fille à la perle

L’autruche

Nicky Quasi sans tête

Le Môt de Dômi

Merci Lénaïg de nous permettre de penser à autre chose.

La période fut tellement chaotique et pernicieuse.

Nous avons tous besoin de se mettre la tête ailleurs.

En ce qui me concerne, vous avez certainement remarqué

que la mienne est ailleurs depuis quelques temps,

et pourtant je ne cesse de penser à vous

ici et ailleurs 😉

Bises amirales les Croqueurs de Môts 🙂

Dômi.

Pour ce défi N°185,( à publier le lundi 1er mai,

il n’y a pas de fête du travail qui tienne,

en Corse on travaille tout le temps …

et c’est une Corse qui le dit 😉

Fanfan  vous propose  de vous inspirer  d’une de ces  deux images

pour composer un poème dont les vers FINISSENT par des mots imposés .

Vous pouvez utiliser ces mots dans n’importe quel ordre,

les utiliser tous on n’écrire que 4 vers … c’est vous qui voyez, selon votre inspiration ….

Voici les images :

Les fins de vers imposées :

lascar(s)

andouille

zigouille

avatar

malabar

magouille

sonar

Zanzibar

coaltar

chatouille

dollar

quenouille

Pour les jeudis en poésie , un de vos poèmes préférés sur les fleurs

(Ah! Ronsard et sa rose )ou sur la nature .

Le môt de Dômi

Aïe aïe aïe

Ouille ouille ouille

Fanfan nous demande de rimer

en ouille

Est-ce bien raisonnable :O

Je vous préviens

le premier ou la première

qui rime grenouille avec ….

Je lui retire un point

et je le mets en cale

sans cidre …

Compris Jill et Eglantine 🙂

Que l’inspiration soit avec vous

petits moussaillons 😉

Quant à moi …. j’voudrais bien, mais j’peux point

J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur

 

J’ai le plaisir de prendre la barre de la goélette des Croqueurs de Mots

pour ce 184ème voyage en votre compagnie chers croqueurs et croqueuses :

Pour le défi du lundi 17 avril 2017

Je vais citer ci-dessous 8 premières phrases de livres (incipit)

et 8 dernières phrases (explicit).

Le défi du lundi consistera à choisir un début

et une fin de roman et d’écrire l’histoire (en prose ou en vers)

pour lier le début à la fin

DEBUTS DE ROMAN

« Bon, c’est parti« .

David Lodge – Thérapie

« Je ne sais pas trop par où commencer« .

Philippe Claudel – Les âmes grises

« C’est fini« .

Romain Gary – La promesse de l’aube.

« La situation manquait cruellement d’excitation« .

Maxime Chattam / la patience du diable

« Ils ont peur déjà, le désordre vient si vite« .

Judith Perrignon / Victor Hugo vient de mourir

« Je n’ai jamais été un homme violent« .

Pierre Lemaître / Cadres noir

« Alors qu’il avance d’un pas décidé dans le couloir de la station

Les Sablons à Neuilly, Vincent entend le métro approcher« .

Jacques Expert – Tu me plais

« La sonorité métallique du téléphone brise l’écho obstiné

mais monotone de la pluie qui tambourine sur le toit« .

Patricia Cornwell – Traînée de poudre

FINS DE ROMAN

« La vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit. »

Guy de Maupassant – Une vie

« – Alors, qu’est-ce que t’as fait ?
– J’ai vieilli. »

Zazie dans le métro – Louis Pergaud

« Cela peut arriver à n’importe qui. »

Petits regrets et grands mensonges. Liane Moriarty

« Car c’est la suite de l’histoire qui importait.

Et ils étaient d’accord pour l’écrire ensemble.  »

Guillaume Musso – l’instant présent

« Je peux attendre pensa-t’il aussi longtemps qu’il le faudra. »

Le bleu de tes yeux – Mary Higgins Clark

« Quels gredins que les honnêtes gens ! »

Emile Zola, ‘Le ventre de Paris

« Allez-y voir vous-même, si vous ne voulez pas me croire. »

Lautréamont, ‘Les chants de Maldoror’

« Rira bien qui rira le dernier. »

Denis Diderot, ‘Le neveu de Rameau’

Pour les jeudis en poésie

Jeudi 13 Avril :  Le début

(au sens général du terme ou plus précisément le début de quelque chose)

Jeudi 20 Avril : la fin

(au sens général du terme ou plus précisément la fin de quelque chose)

Bon vent d’inspiration

Martine (Quai des rimes)

Le Môt de Dômi

Je n’ai pas grand chose à dire alors le peu que j’ai à dire

Je vous le dis par cette citation 😉

« Tout ce qui a un début a une fin, mais chaque fin est le début d’un nouveau départ. »

– Serge Zeller –

(pour mieux voir les personnages un clic sur la photo)

Défi 183

À publier sur vos blogs le lundi 3 avril :

Vous êtes un des personnages représentés sur le dessin

il y a de la houle et un vent de travers

Donnez vos impressions

Jeudis poésies :

Pour le 30 mars : pirates ou corsaires

Pour le 6 avril : un tour en barque

ABC

Le Môt de Dômi

Et voilà nous avons in extreamis

un capitaine de barre

et même plus nous en avons trois.

Aujourd’hui ABC qui s’y colle

La quinzaine du 10 avril ce sera Martine (Quai des rimes)

Et la suivante ce sera Fanfan (Journal d’une retraitée)

(Fanfan si tu me lis est-ce que ça te convient ?)

Merci à vous mousaillones 🙂

Au risque de me répéter

Je suis désolée de ne pas pouvoir vous suivre actuellement

mais c’est avec un plaisir certain que j’anime cette communauté

parce que je vous aime 🙂

Ohé les croisiéristes…

Lilousoleil à la barre pour cette quinzaine et vous allez bosser !

Un logorallye ?

Jamais fait chez les Croqueurs !

Et pas n’importe lequel… avec des mots anciens

qui commencent tous par la lettre F.

Alors vous ferez un texte en vers en prose

ou les deux à la fois avec les mots suivant :

faucard : instrument de coup fait de plusieurs lames articulées

utilisé pour les herbes aquatiques

fentoir : large couperet à l’usage des bouchers

ferrade : marquage des bœufs au fer rouge

fétuque : une graminée des prairies

ferrandinier : fabricant d’étoffe de soir

fidéjusseur : celui qui se porte caution pour autrui

filaire : ver parasite d’Afrique tropicale de l’homme et de divers animaux

filetoupier : batteur de chanvre

fissipède : qui a le pied divisé en plusieurs doigts

fausset : broche de bois pour boucher un trou fait au foret dans un tonneau

flette ; petite chaloupe au service d’un chaland (péniche) de rivière

forlonger : distancer, laisser en arrière

fonçaille : planche supportant la paillasse dans un lit sans sommier

fustanelle : petite jupe évasée et plissée

qui fait partie du costume masculin traditionnel des Grecs

Vous avez la possibilité de laisser deux mots de côté…

Vous posterez vos textes pour le lundi 20 mars 2017 8h du matin

Pour la poésie c’est la grande liberté pour jeudi 16 et 23 mars…

Amusez vous bien !

Le Môt de Dômi

Et bien moi je dis juste ça …

Si j’aurais su j’aurai pas venu 😯

Ca me semble assez compliqué

mais vous connaissant  vous allez vous en sortir …

moi ce n’est pas sûr du tout ,

je crains que vous me forlongiez hihihi 😉

monopoly

L’Amiral Dômi (c’est môa) m’a laissé ses dés…

A vous de les lancer et avec le chiffre obtenu (entre 2 et 12)

vous arrivez (tombez !) sur la case du Monopoly

à partir de laquelle vous raconterez ce que vous voulez

– SANS TRICHER –

Histoire à publier le lundi 6 mars !

Pour les « jeudi poésie » du 2 et 8 mars quelle chance, vous avez carte blanche !

Le Môt de Dômi

D’accord Josette pour une partie de Monopoly

Le problème c’est que tout le monde n’a pas ou plus de ce jeu à la maison.

Alors pour varier les plaisirs

Je vous propose de vous rendre sur Google Image

D’aller en prison sans passer par la case départ 🙂 🙂 🙂

Mais non ….

De prendre une grille au choix pour faire avancer vos pions !!!

De préférence ne jetez pas vos dés dans l’écran

Je décline toute responsabilité en cas de dommage 🙂

Bon jeu chers mousaillons.

Bises amirales.

Dômi.

monopoly-junior-pions

 

TV7Tw-li0AsaPixwr1iRxkC2F38

Pour la communauté « Les Croqueurs de Mots »

JB à la barre n°180

Voici ce qu’elle nous propose ….

 

Oyez oyez les Croqueurs de Mots…

 

Quinzaine du 13 au 26 février 2017

Thème du lundi/défi 20 février:

Mari bricoleur rime t-il avec

« La maison du bonheur… »

maison-pas-comme-les-autres

Je vous invite à broder

En prose ou poésie

A partir de cette photo

Avec UN mot imposé : « Idiosyncrasie »

Faites-nous sourire voire rire,

Emouvoir avec cette maison, pas comme les autres,

Le facteur Cheval serait-il battu…?

Ah ma foi… !! sarcastic

 

Pour les jeudis/poésie

Le 16-2 «La beauté » ou à votre guise !

Le 23-2 «La laideur» ou à votre guise !

 

Alors à vos plumes amis Croqueurs

A bientôt ! Bien cordialement, cap’taine JB

 

Le Môt de Dômi

Pour les ignares , car il y en a au moins … une

et c’est …. moi 😉

Voici la définition de ce mot saugrenu venant d’un cerveau

aussi tordu que cette baraque 🙄

Idiosyncrasie : Réaction, tempérament, manière d’être de chaque individu.

folie

Mousaillon Jill Bill

je crois bien que ….

vous êtes folle , oh oui 🙂

Alors chers amis Croqueurs de Môts

Soyons fous 😯

Bises amirales.

Dômi.

 

 cat sailor on the beach with a ship

Bonjour amis croqueurs

aujourd’hui je prends la barre pour la quinzaine

le Capitaine Dômi peut dormir tranquille

à vos postes moussaillons !

 

Défi 179 : une minute pour convaincre

À la foire aux coups de cœur, vous avez une minute pour convaincre

et nous faire craquer pour un de vos objets favoris

(un objet et un seul, il vous faut être bref et très persuasif)

 

Vous publiez votre défi sur votre blog le lundi 6 février

Pour les jeudis poésie :

pour le 2 février : onde

pour le 9 février : éclat

ABC

Le Môt de Dômi

Une minute ça me va

Cela me permettra de visiter tout le monde 🙂

Et bien yapluka

et moi je vais suivre les conseils de Abécé …

Bonne nuit petits moussaillons 🙂

bonne-nuit