Ecrit le jour de la Saint Jean
ciel des bienheureux rennes et père noël , lutins et compagnie
boite postale 7 – POLINORA

Oh ! Oh ! Oh ! Vous habitants de France aux accents si (g)rognons,

De là haut, nous n’entendons plus tintinnabuler les clochettes des rennes, ni le chant des lutins et des mères Noël heureux de travailler pour tous les enfants ! S’il vous plaît, posez vos smartphones… et écoutez-moi, avant que je m’embarbotte dans mes phrases…

L’an passé, vous avez beaucoup manifesté pour crier votre mécontentement, empêchant les bonnes gens de circuler, leur criant même dessus s’il n’était pas d’accord avec vous. Et cette année, vous remettez ça … en cascade, syndicats en déshérence (je pense surtout à un), voulant reprendre santé et nouveaux adhérents, retraite universelle qui vous fait hurler. Ah les Français et l’égalité, cela fait deux. Alors les gamins de divorcés, à cause de vos fadaises, n’ont pas pu tous être accompagnés dans leur famille. Vous parlez de fraternité !!

En France, comme ailleurs, même ici, du mal à avoir une bonne neige pour les rennes, le climat change, bientôt le Champagne se fera en Angleterre, les vignerons alsaciens cherchent des cépages s’adaptant à leur sol, malgré les canons à neige, bientôt les Vosgiens ne skieront plus. Et vous accusez les industriels de polluer, d’accord, d’accord, mais il ne vous est pas possible d’utiliser un peu moins vos voitures, de prendre une douche de moins par semaine, de jouer à des jeux non électroniques, à des jeux d’avant avec vos enfants (jouer au loup, cacher un objet, être en joie avec eux), d’arrêter de baver en voyant des personnes se dorer au soleil dans des îles paradisiaques (qui vont bientôt disparaître), ou en les regardant au pôle nord, aller à la rencontre des ours (alors que chez vous, vous hurlez contre les loups, les cerfs en trop grand nombre) !

Les lutins m’ont laissé toute une liste, longue comme un jour sans pain, de points à aborder… je résume : accepter de recevoir les migrants dans de bonnes conditions tout en leur demandant de la bonne volonté , salaires des femmes de ménage et des aides maternelles à revaloriser (elles méritent bien d’avoir le salaire d’un professeur des écoles) , d’apprendre à vos enfants à être moins exigeants sur leurs listes… je n’en reviens pas des nombreux cadeaux qui pourraient ravir bien d’autres enfants ; j’entends, comme vous râlez encore…. et pour les deux, trois qui gagnent tant de fois plus que les autres, qu’ils comprennent que c’est injuste ! Comme vous le savez, vous n’emporterez pas vos biens au paradis (vous n’y croyez pas ! Et tiens comme pour moi…).

Je ne sais pas si tout est joliment dit, en toute sincérité, avec vos revendications et hurlements, vous m’avez mis en colère et un peu rabattus ma joie, sacrés Français !

J’arrive à la conclusion. Sachez que je ne suis pas rancunier car au fond beaucoup ont bon cœur. J’en ai vu des (g)rognons qui n’hésitaient pas à donner une belle pièce et à discuter avec une SDF. Un autre qui dérange ses voisins avec ses fêtes d’enfer, aller aider un voisin à pousser sa voiture en panne. Alors, avec cette lettre, je vous offre les crêpes faites par les mères Noël et les lutins avec un délicieux miel confectionné par les abeilles alpines. Je sais comme vous êtes gourmands. N’oubliez pas de les partager avec les enfants, les mamans, les papy et vos voisins.

Vous verrez, vous irez mieux et même vous sourirez. Je vous embrasse tas de (g)rognons … en mangeant mes sucreries, vous deviendrez les meilleurs amis du monde.

LE PERE NOEL

Petites graines

10 commentaires

  1. Une sucrerie miraculeuse… La planète et toutes ses craintes d’un changement irréversibles, eh oui… ,-)

  2. Une réponse bien sentie adressée aux gaulois réfractaires de notre pays en rébellion !

  3. Beaucoup de vérités… voilà que le Père Noël se fâche, c’est bien, mais heureusement qu’il n’est pas rancunier.
    Bonne réponse. 🙂

  4. Ça c’est envoyé ! Foi de Cabardouche.

  5. eh oui le Père Noël peut aussi critiquer les mouvements de grève c’est son droit ! dommage qu’il ne dise pas que c’est aussi pour le futur de tous les enfants que cette grève existe, dommage également qu’il n’ait pas une petite pensée pour tous les enfants qui vivent dans la rue, leur Noël aussi a été entaché peut-être plus encore que les pauvres petits anges qui n’ont pas pu être accompagnés par leur faille. c’est dommage en effet…

  6. un père noël qui raisonne en patron … sourires. les crêpes au moins avec une orange pour Suzette …

  7. Eh oui le père Noël a le droit d’avoir son opinion sur ce qui se passe dans notre pays et de par le monde , je serais curieuse de savoir si ses arguments seront entendus par les personnes qui lui ont envoyé leur lettre . Il n’empêche que sa lettre comporte pas mal de vérités .

  8. Le père Noël n’est pas content et il le fait savoir !

  9. Des vérités bien envoyées ! Ah, si tout le monde pouvait se donner la main … en mangeant les crêpes magiques du Père Noël !
    Joliment dit !
    Bisous

  10. Ce qu’il en passe des détails dans cela … Hé ! Hé ! …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.