La factrice vient de me donner une grande lettre toute décorée  .Qui peut bien m’écrire dans une si jolie enveloppe . Vite ,ouvrons-là .

Ben? Mais c’est quoi cela ? Une lettre du père Noël ? 

Mais c’est le monde à l’envers! Le père Noël m’a écrit ! Il m’a pris de vitesse ! Bon , alors voyons ce qu’il peut bien me dire.Je suis un peu inquiète .Voyons voir:

(Mais je ne peux m’empêcher de lui répondre du tac au tac … dans ma tête )

Bonjour toi … (cela commence bien )

Alors voilà .  Puisque tu as été assez sage, j’ai décidé de t’apporter   la joie et la santé (ouf, je respire) et aussi:

Un poupon en celluloïd, comme celui de ton enfance , tout rose, tout mignon avec de beaux yeux bleus ,habillé par des vêtements que ta mère avait confectionnés avec amour .

(Quoi ? Mais enfin,père Noël  !Il n’y a plus que des poupons qui parlent ,qui font leurs besoins, qui chantent joliment.

Non, désolée, je n’en veux pas.)

Un landau en osier , avec plein de volants (je crois que c’est aussi ta mère qui l’avait habillé).Mais chut : c’est ,officiellement , moi qui m’étais occupé de cela.

(Non, père Noël, tu essaies de m’embarbotter? C’est cela ?  )

Une petite voiture en fer , genre  traction avant , toute noire, avec les portes qui s’ouvrent , et de toutes petites poignées …

( Tu continues à vouloir m’envoyer des jouets d’antan, en cascade?Ce sont  tous ces jouets ringards que j’entends tintinnabuler ?)

(Mais enfin papa Noël, ce n’est pas sérieux ! Tu n’as rien de ce que je te demande !)

Des rognons en sauce ….

(-Non, mais je rêve ! Papa Noël, tu te fiches de moi ,là ? Ce n’est pas possible !J’ai horreur des rognons.)

-Des oranges odorantes, pour accrocher sur le sapin comme dans ton enfance .Tu aimes les  vraies oranges ,couleur soleil?

-(Ah! Si tu me prends par les sentiments… Je veux bien des oranges .)

-Un smartphone pour communiquer avec moi .

-( Si c’est pour communiquer avec toi, je veux bien .Mais j’en ai déjà un ,tu sais .Il me suffit amplement . )

Voilà, mon enfant .J’espère que tu seras satisfaite .

– ( Heu… finalement, retrouver les jouets de mon enfance … l’idée commence à me plaire … Un petit retour dans le passé, dans l’insouciance , à l’époque où la vie était si simple …)

A très bientôt , ma petite et j’espère trouver un plat de crêpes  devant la cheminée lorsque je viendrai chez toi .Je t’embrasse . Papa Noël ;

(Bon, je te les ferai les crêpes , car je t’aime bien cher papa Noël et merci d’avoir pensé à moi .)

Une fidèle admiratrice (du moins pour le moment )

(Journal d’une retraitée)

11 commentaires

  1. jolie lettre ; il écrit bien ce père Noël.
    C’est joyeux , j’aime beaucoup. Bises

  2. Les joujoux d’hier rien voir avec ceux d’aujourd’hui,ça peut décevoir grandement pour un premier Noël, mais ici… 😉

  3. Et pourtant, les jouets d’antan avaient bien du charme !

  4. J’aurais adoré ces cadeaux… mais je me suis offert un sac à tricot pour remplacer celui qui n’était plus réparable… 🙂
    Bravo pour ce dialogue. j’aime beaucoup.

  5. j’aime bien cette lettre. elle est pleine d’humour , bravo !

  6. un dialogue imaginaire succulent et plein de nostalgie …

  7. Bonne idée ce dialogue , j’aime cette idée du père Noël jouant sur les jouets d’antan et le fait main .

  8. Nostalgie quand tu nous tiens!

  9. Ah que c’était mieux dans le bon vieux temps ! J’ai bien ri, ayant connu tous ces joujoux, bien souvent de grosses surprises, car on ne commandait pas à l’époque ! Bravo
    Bisous

  10. Un bon retour dans le passé … pas si mal, hein !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.