Hejsan hejsan Greta !

C’est un vieux bonhomme qui t’écrit mais, rassure-toi, rien à voir avec le grincheux à la grande mèche de cheveux faussement blonde, celui qui est jaloux que tu aies été désignée personnalité de l’année par Time Magazine et pas lui ! Celui qui n’arrête pas de twitter sur son smartphone et doit prendre rarement le stylo, sauf pour signer des documents.

Je suis bien plus vieux que ce personnage-là, tu ne crois pas en moi et pourtant j’existe, aussi vrai que la cascade joliment gelée à côté de ta maison. Nous avons des points communs toi et moi : nous raffolons des crêpes et détestons les rognons ! Cette lettre que tu viens de trouver dans ta boîte est bien réelle, arrivée non par avion mais par la voie des airs quand même : par les soins de ma brave chouette Rosa. Il n’y a pas de raison que seul le héros Harry Potter ait une chouette messagère, c’est aussi mon cas. Mais je ne suis pas sûre que tu aies consacré du temps à lire ou même à regarder la saga, néanmoins tu dois en avoir entendu parler.

Tu l’as aperçue de ta fenêtre en te levant ce matin, ma Rosa, qui guettait ta sortie jusqu’à la boîte, pour me confirmer ensuite la bonne réception de ma missive, à ma grande joie. Chère Greta, c’est moi le père Noël, alias Santa Klaus. Ne te sens pas vexée parce que tu as passé l’âge que je m’adresse à toi, ma démarche est très sérieuse.

La banquise qui fond, l’Australie en feu tellement il y fait chaud, des grandes villes de par le monde où l’air est si toxiquement chargé qu’il flotte un brouillard qui masque le soleil, parfois à couper au couteau et nuit gravement à la santé, je n’ignore rien de tout cela ni du reste. Et moi je crois en toi ! Je n’ai qu’un pouvoir limité dans le temps, toujours au mois de décembre, lorsque je reçois les lettres des enfants et que je prépare ma tournée tintinnabulante. On ne peut pas nous reprocher, mes rennes, mon traîneau et moi, de polluer l’atmosphère, pas de kérosène utilisé et Rudolf et ses frères, par la magie de Noël, ne produisent pas de méthane comme les vaches qui pètent ! Bon, j’arrête de m’embarbotter, je vais droit au fait : je te promets de lancer ma poudre magique sur les têtes des dirigeants et personnes influentes de la planète pour leur ouvrir les yeux sur la nécessité absolue de prendre des mesures écologiques drastiques.

Ton dévoué Papa Noël

(Le blog de Lénaïg)

 

8 commentaires

  1. cette lettre me fait penser à un père Noël dont la sa mère Noël s’appelle Noëlla. Je suis très curieuse de savoir qui a écrit cette très vivante lettre. Bravo. Bises

  2. De la poudre magique, il en faudra de la bonne pour changer les mentalités hauts placées… l’industrie primant sur la santé de la planète… Je prie pour que ça marche 😉

  3. Une lettre très écologique ! Saura-t-elle changer les mentalités des terriens qui détruisent la planete bleue à la vitesse grand V ??????

  4. J’aime énormément… en espérant que cette poudre magique existe vraiment et soit efficace sur nos dirigeants.
    Bravo !

  5. très jolie lettre et d’actualité !

  6. Une belle lettre pour la planète .Puisse cette poudre être efficace , il est grand temps .

  7. Magnifique lettre bien d’actualité ! Il va en falloir, Père Noël, des tonnes et des tonnes, de ta poudre magique, pour changer les mentalités, surtout celles des « élus » et des industriels… Pour l’instant, hélas, c’est le Sacro-saint Fric qui gouverne la Planète…. alors l’écologie, hein !?!
    Bisous

Répondre à jazzy57 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *