Mon Cher et Tendre

 

Janvier est passé les oiseaux gazouillent de plaisir, le printemps approche sans surprise enfin voilà le moment venu de te faire MA déclaration…

Les temps ont bien changé et je ne te prendrai pas en traître, la Princesse aux cheveux blonds n’a que faire de l’œil de velours d’un Prince si charmant qu’il soit ne

souhaitant que des enfants et un amour ardent pour toujours

J’ai bien réfléchi et je n’attends pas une vie de nonne  aussi sans retard et avec un clin d’œil tu comprendras que :

Fini les chaussettes à repriser

Les courses et la bouffe à préparer

Les enfants à assumer

Aujourd’hui il faut assurer !

Si tu es prêt à lessiver, aspirer et torcher alors oui sans fil à la patte  sans bague au doigt à ce jour nous pouvons nous aimer.

Avec toute ma gratitude c’est le bail d’un an que je te propose à renouveler chaque année le 14 Février.

A midi ce quatorze Février je serai là pour toi le cœur plein d’espérance

Josette (La cachette à Josette)

15 commentaires

  1. Vivre ensemble c’est assumer les choses du couple, famille, à deux, à bon entendeur… 😛

  2. Et vive les femmes libérées ! 😐

  3. Dans la vie la femme n’est pas une bonne 😎

  4. Voici le glamour de la St Valentin décapé ! Vive la sincérité, le destinataire sait ce qui l’attend, à lui de voir s’il accepte le renouvellement du bail !

  5. 😛 j’aime beaucoup l’entrée en matière ! à chacun son choix bague au doigt …ou pas !

  6. Au moins le message est clair!

  7. 😮 😛 ! Ben, le Prince Charmant : rengaine ton épée et dégaine le manche à balai… la serpillère et n’oublie pas de dégommer la poussière dans les moindres recoins !

    Sans blague ! et pas de bague au doigt…. vive les CDD !

    Pas si fragile que ça, la femme libérée…

    Bisous

  8. Il faut savoir rester pragmatique. C’est le secret du bonheur.

  9. En voilà un qui sait à quoi s’attendre …

  10. un bail d’un an renouveler, peut-être bien la formule pour durer

  11. Partager. C’est le maître mot. Bague au doigt ou pas.

  12. une lettre de femme libre …. bises

  13. De nos jours nos jeunes ne s’embarrassent plus des corvées ménagères, l’amour est ailleurs, je pense qu’ils ont raison 🙂

  14. quand je pense que dans les années 70 je croyais naïvement que les hommes et les femmes, du moins les jeunes d’alors, allaient faire société dans le respect d’une place entière pour chacun et chacune … J’aime beaucoup ta lettre josette !

Répondre à luciole 83 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.